Moniteur d'atelier Nos formations

Comme le rappelle clairement l’ANESM, la loi dispose que les établissements et services mentionnés à l’article L.312-1 du code de l’Action sociale et des familles « procèdent à l’évaluation de leurs activités et de la qualité des prestations qu’ils délivrent, au regard notamment de procédures, de références et de recommandations de bonnes pratiques professionnelles validées ou élaborées par l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux ».

Les ESAT – concernés par cet article - se trouvent pris dans un double flux de turbulences intenses - législatives et économiques – qui impliquent pour leurs acteurs de nécessaires adaptations.

 

 

1/ état des lieux et sensibilisation à la législation et réglementation en direction de l’ensemble du personnel :

 

Préconisation :

 

     - favoriser la prise de parole du personnel sur leur perception de la situation ;

    - le contenu de ces réunions doit présenter le contexte et les enjeux actuels d’un   ESAT dans un environnement économique et budgétaire contraint ;

     - mettre en avant la dualité des missions entre médicosocial et production, et comment les articuler au profit d’un accompagnement de qualité auprès des usagers

     - ne pas se limiter à l’apport d’information, mais les mettre en acte par la création d’un comité de pilotage

 

Programme :

 

Pour attiser l’attention et susciter l’implication des moniteurs d’atelier vis-à-vis des questions législatives et réglementaires, durant ces deux journées, nous chercherons à en traduire leurs incidences dans le cadre professionnel de l’ESAT. Pour ce faire, le travail d’explication, des textes (à la lettre et dans l’esprit), sera en permanence confronté à la réalité vécue (ressentie, exprimée) par les moniteurs d’atelier. Leur réalité professionnelle est ici entendue comme :

 leurs pratiques : quotidien, redondances, initiatives…

 leurs représentations de leur rôle et de leur mission

 leurs modes de relation au sein de l’ESAT : avec usagers, pairs, autres collègues, direction, extérieurs…

 les outils utilisés : non pas tant les machines que les aides au travail tels que d’éventuels outils d’accompagnement des TH, grilles d’évaluation, fiches de poste, fiches projet…

Les textes de références utilisés seront essentiellement :

 Loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions, février 1998

 Loi rénovant l’action sociale et médico-sociale, janvier 2002

 Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, février 2005

Ces deux journées seront décomposées en 8 temps distincts, chaque demi-journée étant rythmée par 2 thématiques distinctes.

Chaque temps est organisé selon le même principe :

1- Tour de table des personnes présentes et échanges

2- Réflexions et apports d’information, de contenus, et confrontation aux propos précédemment échangés.

Bien qu’organisés selon le même principe, il sera fait appel à différentes méthodes d’animation, et différents supports et modes de réflexion (passage à l’écrit pour tous, secrétariat par un ou deux, vidéo, dessin ou phrase-type…)

 

SAISISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Nom
Etablissement
Email